Webinar : Comment réellement personnaliser l’expérience collaborateur ?

2022-07-07

Comment offrir aux collaborateurs la meilleure expérience possible, sans pour autant surcharger les équipes RH ? Peut-on rendre les collaborateurs plus autonomes ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Et comment les managers peuvent gagner en visibilité et mieux accompagner leurs équipes ?

Nous répondrons à ces questions à travers des cas d’usage durant ce webinar.

S’inscrire

Read More

« Le travail de demain » en BD

2022-06-24

La BD « Work in progress. Et si on travaillait autrement » s’est construite à partir d’un premier documentaire Why Do We Even Work ? (« Mais pourquoi travaillons-nous ? ») proposé en 2020 par Samuel Durand, 25 ans, jamais salarié. Oui, 25 ans, parce que l’âge n’empêche pas d’avoir un avis sensé, construit à partir d’un rapport d’étude sur les nouveaux modes de management rédigé pour son école de commerce. Et, d’accord, d’accord, un certain talent aussi.
Ce premier film montre qu’on peut s’éclater dans son travail, qu’on soit salarié ou indépendant.
Les critiques ont été dithyrambiques à ce moment-là : « Le documentaire offre un tour d’horizon très complet des mutations à l’œuvre dans le monde professionnel » (Usine Nouvelle), « Le documentaire qui éclaire sur les enjeux de l’avenir du travail » (Management), « Un voyage initiatique » (Les Echos)…

Pour aller plus loin, avec un second film, Samuel part durant un an rencontrer des entreprises tout autour du monde dans des secteurs extrêmement variés : on ne travaille pas de la même façon chez Saint-Gobain que chez Openclassroom ou Ben & Jerry’s.
Pourtant, l’auteur en a déduit des exemples de motivation comme l’ambiance au travail, l’esprit d’équipe, les congés ou le télétravail. Le constat de Samuel est clair. Pour lui, la vie idéale au travail se construit sur le bonheur, l’autonomie et la créativité.

BS travailler autrement

Ses pérégrinations sont donc mises en images avec la sortie de cette BD co-écrite avec avec Sophie Streichenberger. Au fil des pages, on peut suivre une jeune diplômée (qui s’appelle Sam) partant à la découverte des nouvelles façons de travailler. Vous vous en doutez déjà, le salariat « traditionnel » va se voir confronté à d’autres systèmes tout jeunes, tout neufs. Vous allez pouvoir cocher des mots dont on parle souvent ici comme digital, nomadisme, télétravail, création de contenus, freelance, etc.

Voir l’article

Read More

Le marché du metaverse en 2030 : chiffres clés et secteurs gagnants

2022-06-24

Le marché du metaverse pourrait représenter 5 000 milliards de dollars d’ici 2030, selon l’étude dévoilée par le cabinet de conseil McKinsey.

Cette récente étude publiée par le cabinet de conseil McKinsey met en lumière la manière dont les consommateurs et les entreprises utilisent aujourd’hui le metaverse mais aussi comment ils pourraient l’utiliser à l’avenir. L’enquête a été réalisée auprès de plus de 3 400 consommateurs et cadres en mai 2022.
Le metaverse sur la route du succès

Les experts de McKinsey s’attendent à ce que la valeur économique du metaverse augmente de façon exponentielle. Le metaverse pourrait générer jusqu’à 5 000 milliards de dollars d’ici 2030. En 2022, les investissements dans le metaverse ont plus que doublé par rapport à 2021 et atteignent plus de 120 milliards de dollars.

Les principaux facteurs qui expliquent le succès du metaverse :

  • Son attrait s’étend aux hommes et aux femmes, aux différentes zones géographiques et générations,
  • Les consommateurs sont prêts à dépenser pour des actifs numériques (et le font déjà avec les NFT par exemple) ,
  • Les consommateurs sont ouverts à l’adoption de nouvelles technologies,
  • Les entreprises investissent massivement et les marques qui expérimentent le metaverse déclarent avoir des retours positifs des consommateurs.

Voir l’article

Read More

Les outils d’IA au service du manager hybride

2022-06-24

L’IA remplit d’ores et déjà plusieurs fonctions au sein des entreprises. On peut s’apercevoir qu’elle permet déjà d’être plus efficace et d’atteindre les objectifs plus facilement.

Voici un petit tour d’horizon d’outils, dotés d‘intelligence artificielle, existants et à venir qui vont faciliter la vie du manager dans son quotidien.

Dialoog : plateforme d’écoute spécialiste des questions ouvertes

Cette startup a développé une IA pour synthétiser en temps réel les réponses à des questions ouvertes. Cette solution permet aux entreprises de donner la parole aux collaborateurs via des enquêtes en ligne ou baromètres et ainsi d’obtenir une vision de leurs retours.

En synthétisant l’avis des collaborateurs grâce à son IA, on obtient donc un baromètre précis, on prend, en quelque sorte, la température des équipes.
La mise en place se fait en 3 étapes :

Etape 1. Des consultations rapides : ce logiciel fait gagner du temps au manager, de la conception à la remise de la synthèse. Les résultats sont disponibles dès la clôture de l’enquête, y compris pour les verbatim.

Etape 2. Dialoog prend en charge tous les aspects opérationnels et accompagne le manager (ou le service RH) dans la conception de l’enquête, ce qui fait gagner du temps !

Etape 3. Le logiciel permet d’obtenir des résultats exhaustifs et précis grâce aux questions ouvertes.
Quels sont les avantages pour le manager ?

Cela permet de repérer les signaux faibles et de fournir un véritable baromètre de la qualité de vie au travail de l’équipe.

Voir l’article

Read More

La moitié des Français pensent que leur travail aura massivement changé d'ici 10 ans | Comarketing-News

2022-06-24

Face à la transformation numérique, 77 % des salariés pensent que leur entreprise devrait les former à de plus nombreuses compétences …

Software Advice, la plateforme de contenu sur l’adoption technologique dans les petites et moyennes entreprises, a achevé une étude auprès de1 000 employés sur leur opinion vis-à-vis de l’automatisation du travail.

Panorama de la diversité des expériences des salariés sur le sujet.

Des salariés globalement optimistes face aux nouvelles technologies

L’automatisation des emplois par le numérique transforme le travail et des processus jusqu’ici gérés par les employés.

L’intelligence artificielle (IA) et certains logiciels se chargent désormais d’automatiser certaines tâches manuelles et/ou répétitives d’aujourd’hui pour, éventuellement, remplacer des employés demain.

Si 64 % des employés interrogés pensent que la pandémie a accéléré l’utilisation du numérique dans leur entreprise grâce aux chatbots, logiciels ou autres réunions virtuelles, leur sentiment vis-à-vis de la technologie en entreprise se révèle « optimiste » pour 38 % d’entre eux et « enthousiaste » pour 13 %.

Se former pour faire face à l’automatisation

77 % des répondants pensent que leur employeur devrait les former à de plus …

Voir l’article

Read More

Sobriété : des entreprises amorcent la refonte de leur « business model »

2022-06-24

Développer de nouveaux services pour produire moins n’est pas antinomique pour tous les entrepreneurs.

Comment réconcilier les enjeux économiques, écologiques et sociaux ? « Au niveau macroéconomique, la sobriété doit s’organiser à plusieurs niveaux, explique l’économiste Dominique Méda. Il s’agit en même temps de soutenir l’activité productive de manière sélective, c’est-à-dire de produire ce dont nous avons vraiment besoin en privilégiant la durabilité des produits ; de favoriser les filières de recyclage et les filières de réparation qui sont un gisement d’emplois ; de renforcer les infrastructures de transport et de mettre en place des politiques et des revenus de transition. »

Mais au niveau microéconomique ? « L’objectif est de sortir de la RSE [responsabilité sociétale des entreprises] à la papa, d’arrêter la logique de réduire les impacts négatifs pour passer à une recherche d’impacts positifs quantifiables », explique Armelle du Peloux, cofondatrice du projet Convention des entreprises pour le climat (CEC).

Prise de conscience

Pour passer de la parole aux actes, 170 entreprises de tous secteurs et de toute taille planchent depuis septembre 2021 et jusqu’à fin juin pour mettre à plat leur business model et le réorienter. Leurs dirigeants étaient personnellement sensibilisés avant de rejoindre la CEC. Concrètement, le premier pas du chef d’entreprise consiste à répondre à deux questions : Qu’est-ce que je lâche ? Qu’est-ce que je développe ? Il peut s’agir de produits, de services, de mode de production ou de conditions de travail. Car la sobriété se pose aussi en matière de ressources humaines.

Voir l’article

Read More

Travail hybride et abus d'outils du digital  : le grand ras-le-bol des managers

2022-06-24

Le grand ras-le-bol des managers

Skype, Zoom, Teams, Whatsapp, soft phones et autres messageries internes, c’est un tsunami d’outils numériques qui déferlent dans le quotidien des managers depuis la crise sanitaire et l’avènement du travail hybride. L’inflation du nombre d’« invités » aux rencontres virtuelles n’étonne plus, « puisque les outils le permettent ».

Par Marine Balansard, directrice générale de Ariseal, coauteure de « Décider ça se travaille » (Eyrolles).La pression sur les managers n’est pas nouvelle. Depuis longtemps, ils sont sous l’injonction de « performer », de se transformer pour répondre aux exigences des clients, d’innover, de rester compétitifs dans un monde complexe et changeant, tout en gardant les collaborateurs engagés et si possible heureux au travail.

Voir l’article

Read More

Sur-numérisation : points de tension et d’attention au travail

2022-06-24

Google, Linkedin, Excel, PowerPoint, Whatsapp, Outlook, Calendar, Trello sont quelques exemples de logiciels et d’applications constituant le quotidien de travail de nombre de salariés, particulièrement du tertiaire. La crise sanitaire a vu l’explosion du développement d’autres noms devenus aujourd’hui familiers : Zoom, Google Meet, WebEx, Bluejeans, Teams, Google Drive, OneDrive… La sur-numérisation (1) de certains environnements de travail fait naître des points de tension et d’attention au travail. Que recouvre la notion de sur-numérisation ? Quels sont les points de tension générés par cette sur-numérisation au travail ? Cet article s’intéresse à ces questions en trois temps :

  1. Sur-numérisation : contours du phénomène
  2. Sur-numérisation : points de tension et d’attention au travail
  3. Sur-numérisation : quelques rappels juridiques en matière de santé sécurité au travail de l’employeur

Sur-numérisation : contours du phénomène

Entre 20 et 30, c’est le nombre d’outils auxquels ont recours certains Responsables Ressources Humaines (RRH) pour effectuer leur travail de manière hebdomadaire. Cette situation est loin d’être isolée dans ce métier comme dans bien d’autres. La sur-numérisation correspond à ce phénomène d’expansion du nombre de logiciels et d’applications auxquels les salariés ont recours, souvent de manière obligatoire, pour réaliser leurs tâches au quotidien.

Cette sur-numérisation n’est pas un phénomène nouveau. Michel Kalika relevait déjà en 2002 l’existence d’un effet millefeuille au niveau des outils numériques de communication (2). Cet effet millefeuille correspond à un « empilement » des outils de communication. Il relève, avec ses collègues en 2007 (3), que plutôt que de se substituer…

Voir l’article

Read More

Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau

2022-06-23

Une étude a montré que les femmes qui passaient plusieurs heures par jour en visioconférence avaient une plus mauvaise image d’elles-mêmes.

Avec la pandémie de COVID-19 et le recours au télétravail qui semble parti pour durer dans les prochaines années, nous passons tous bien plus de temps qu’avant devant la webcam de notre ordinateur.

Des heures de Zoom au quotidien peuvent dégrader l’image que l’on a de soi-même

Une équipe de psychologues de l’université de Floride Sud a analysé les conséquences de ces nombreuses heures sur le comportement des salariées, et plus précisément sur leur rapport à leur propre image.

Les résultats sont alarmants. Selon les résultats de cette enquête, les femmes qui passent le plus de temps sur Zoom ou tout autre outil de visioconférence aurait une plus mauvaise image d’elles-mêmes que leurs collègues masculins. Elles présentent également une certaine fatigue de ce mode de conversation plus prononcée.

Dans le même temps, elles sont souvent encouragées à activer leur caméra dans l’idée que cela les avantagera, et qu’être séduisante à l’image les conduira à se montrer plus convaincantes en entretien ou en réunion. Elles pensent égalemenat…

Voir l’article

Read More

Apprentis ou stagiaires, la préoccupation des entreprises est de les attirer et de les fidéliser

2022-06-22

Les Rencontres RH du 14 juin ont permis un tour d’horizon des modes d’intégration des jeunes sur le marché du travail.

La multiplication des contrats d’apprentissage, dont les aides aux entreprises ont récemment été prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022, a-t-elle révolutionné l’intégration des jeunes sur le marché du travail ? A l’occasion de la 25e édition des Rencontres RH, le rendez-vous mensuel de l’actualité du management créé par Le Monde en partenariat avec ManpowerGroup, une dizaine de dirigeants et de DRH se sont réunis mardi 14 juin, à Paris, pour évoquer les différents types de contrats destinés aux étudiants et aux jeunes diplômés.

« Le paysage de l’apprentissage et des stages a été bouleversé ces dernières années, depuis la réforme de 2018. » Bertrand Martinot, économiste, directeur du conseil en formation et développement des compétences chez Siaci Saint Honoré, a ouvert la discussion en revenant sur le succès incontestable de l’apprentissage dans les entreprises françaises : on compte en effet 732 000 entrées en apprentissage en 2021, contre moins de la moitié (320 000) en 2018.

Le monde

Read More